Vaulx-enVelin triathlon lance une nouvelle rubrique! Chaque semaine, découvrez les membres qui "font le club"! Athlètes, entraineurs, responsable du bureau ou personnes "de l'ombre", le VVT ne serait pas ce qu'il est maintenant sans eux.

 C’est à la sortie d’une séance de natation que l’on a intercepté le vice-champion d’Europe de duathlon LD… étrange ! Il s’est prêté au jeu des questions-réponses. Quand on connait le personnage, ça promet de belles surprises. Rencontre.

  • Loic, peux-tu te présenter en quelques mots.

Loic Echardour, né le 24 Juin 1905. J’ai attaqué le triathlon en 2011 et après 4 triathlons sans club, je me suis inscrit à Vaulx-en-Velin en 2012.

  • Les clubs de tri, ce n’est pas ça qui manque sur Lyon. Pourquoi as-tu choisi le VVT ?

À cause de sa tenue rose !

  • On te voit souvent aux entrainements de natation, mais rarement dans le bassin. Quelle est ton rôle au sein du club ?

C’est simple, je suis le gueulard professionnel du bord du bassin, le coach torture.

  • Tu es connu pour être un très grand nageur. Ça doit se voir dans ton palmarès sur triathlons…

C’est tout à fait ça. J’arrive quand même à accrocher une 3ième place dans ma catégorie sur le TriStar Lyon 111 (NDLR : 1km de natation – 100 km de vélo – 10km de course à pied). Sinon, un top 30 Scratch à Annecy, avec une natation extraordinaire où je dois sortir 380, je fais le 10ième temps vélo et le 10ième temps en course à pied. Même topo à Passy en 2015, je finis 11ème en sortant 280 sur 300 de l’eau !

  • Un gros nageur donc… Quels sont donc des objectifs sur tes prochains triathlons ?

Un seul objectif :  prendre le départ de la natation et ne pas couler en route. Sinon j’aimerai réussir à faire cuire, dans une même friteuse, des frites et des pancakes au beurre.

  • Malgré tes qualités certaines de nageur, tu affectionnes particulièrement le duathlon. Comment es-tu venu vers cette épreuve ?

C’était en 2014, je préparais le Longue Distance de l’Alpe d’Huez et j’ai fait des duathlons comme prépa.

  • Et depuis cela, tu as un sacré palmarès….

Oui c’est ça. Ma plus belle victoire reste sur l’épreuve de la Tartiflette Duathlonienne !

  • Ce weekend, tu as pris la 3ième place du duathlon Sprint de Péronnas. Pendant ce temps-là, ta fille Livia, finissait 2nd en pupille. Pas trop dur de se faire battre par sa fille ?

Non pas du tout. Je sais très bien qu’elle est meilleure que moi. Et ça s’est encore vu ce weekend. J’accepte.

  • Pour préparer ta saison internationale, tu es allé pendant une semaine, en stage avec le club, à Saissac. Comment ta prépa s’est-elle déroulée ?

Écoute, très bien ! J’ai fait des frites. J’ai tenté les pancakes mais c’est encore délicat. J’ai également motivé les autres pour arrêter de simplement chatouiller les pédales et j’ai bu des poires cul sec pendant que certains étaient dans un drôle d’état. Un stage de prépa réussi.

  • Le traditionnel « j’aime/j’aime pas ».

Je n’aime pas : Les kékés des plages triathlétiques. J’aime : L’ambiance du Vaulx-en-Velin Triathlon !

  • Un dernier mot ?

Je tiens à remercier mon club et sa présidente, ainsi que l’enseigne Quick par Serge. Dans un autre domaine, je remercie également mes sponsors Haribo, Pampers, Crocs ainsi que la Team Bambanes Run’alps.